mercredi 28 juin 2017

La douceur des fleurs

Que d'eau, que d'eau en quelques heures, la citerne presqu'à moitié vide s'est remplie avec une vitesse inouïe, me revoici avec un stock pour les prochains jours de chaleur lorsqu'il faudra arroser les plantounes.

Le jardin revit et la terre a retrouvé son odeur, les premiers escargots se déplacent avec langueur tout comme les limaces, qui m'agacent.....  les quelques roses qui n'avaient pas été enlevées font piètre figure, le sécateur se devra d'arranger cela bientôt.

En attendant je profite, je série et classe, opérations qui devraient être plus régulières chez moi étant donné le nombre de photos que je peux prendre lors d'une simple visite au jardin, j'en profite totalement avec ces appareils qui ne demandent plus le passage chez le photographe, ce serait une ruine !

Allez les fleurs comme promis.......

 Astilbe Sugarberry
 Cerinthe major
 Digitale mertonensis
 Allium Sphaerocephalon
 Allium (nectaroscordum) Siculum
 Astrantia Major
 Penstemon Dark Towers
 Floraison du Curry
Lychnis Gardener's World
Lychnis Alba
 Polemonium Alba
 Nigelles de Damas
 Lavande Hidcote
 Armoise Valérie Finis
 Veronica Charming Pink

 Geranium Versicolor (à la teinte trop rose)
 Achilleas Schneetaler et Summer pastels
 Phlox Franz Schubert
Digitale Alba
 Alchemille Mollis
 Malva moschata Alba
 Achillea The Pearl
 Veronica Dwarf Blue
 Cosmos Chocolat (gélif)
Hemerocalle Emmanuelle de la Thyle

Je vous laisse, j'espère que votre jardin profitera de cet intermède pluvieux (qui vous donnera aussi un peu de repos), qu'il n'y aura pas trop de dégâts, les floraisons futures devraient être belles.

Je vais de ce pas me balader sur vos blogs respectifs, avec mon retard j'en ai pour quelques heures.

A pluche !


Siam

mardi 27 juin 2017

Clouée chez moi, Home sweet home !

La pluie est là, les orages viendront bientôt.



Elles sont belles ces deux roses "Bernadette Lafont" et "Cervia"

Pour moi une semaine de pluie qui tombe à pic, je ne peux pas me déplacer suite à la première séance de mésothérapie à la cheville gauche.  A la première piqûre je pensais m'évanouir tant la douleur était forte (et l'aiguille ne fait qu'un centimètre ! ), les cinq autres furent passables, le tendon d'Achille est si enflammé et gonflé que le médecin pense que je nécessiterai probablement cinq séances pour être tranquille (une chaque semaine), avec des rappels lorsque le besoin s'en fera sentir.  Après la seconde séance je pourrai enfin me promener à ma guise !  Le pronostic du dos n'est guère mieux, une ancienne blessure non soignée et un os iliaque abîmé, c'est la joie quoi...

Bon, classement photos pour passer le temps mais gardons l'humour surtout.


Ca me rappelle cette vieille chanson
magnifiquement interprétée par Gaston Ouvrard en 1934

Depuis que je suis sur la terre [militaire], 
C'n'est pas rigolo. Entre nous,
 
Je suis d'une santé précaire,
 
Et je m'fais un mauvais sang fou,
 
J'ai beau vouloir me remonter
 
Je souffre de tous les côtés.
 

J'ai la rate
 
Qui s'dilate
 
J'ai le foie
 
Qu'est pas droit
 
J'ai le ventre
 
Qui se rentre
 
J'ai l'pylore
 
Qui s'colore
 
J'ai l'gésier [gosier]
 
Anémié
 
L'estomac
 
Bien trop bas
 
Et les côtes

Bien trop hautes
 
J'ai les hanches
 
Qui s'démanchent
 
L'épigastre
 
Qui s'encastre
 
L'abdomen
 
Qui s'démène
 
J'ai l'thorax
 
Qui s'désaxe
 
La poitrine
 
Qui s'débine
 
Les épaules
 
Qui se frôlent
 
J'ai les reins
 
Bien trop fins
 
Les boyaux
 
Bien trop gros
 
J'ai l'sternum
 
Qui s'dégomme
 
Et l'sacrum
 
C'est tout comme
 
J'ai l'nombril
 
Tout en vrille
 
Et l'coccyx
 
Qui s'dévisse
 

Ah ! bon Dieu ! qu'c'est embêtant
 
D'être toujours patraque,
 
Ah ! bon Dieu ! qu'c'est embêtant
 
Je n'suis pas bien portant.
 

Pour tâcher d'guérir au plus vite,
 
Un matin tout dernièrement
 
Je suis allé à la visite [rendre visite]
 
Voir le major du régiment.
 
[A un méd'cin très épatant.]
 
D'où souffrez-vous ? qu'il m'a demandé.
 
C'est bien simpl' que j'y ai répliqué.
 

J'ai la rate
 
Qui s'dilate
 
J'ai le foie
 
Qu'est pas droit
 
Et puis j'ai
 
Ajouté
 
Voyez-vous
 
C'n'est pas tout
 
J'ai les g'noux
 
Qui sont mous
 
J'ai l'fémur
 
Qu'est trop dur
 
J'ai les cuisses
 
Qui s'raidissent
 
Les guiboles
 
Qui flageolent
 
J'ai les ch'villes
 
Qui s'tortillent
 
Les rotules
 
Qui ondulent
 
Les tibias
 
Raplapla
 
Les mollets
 
Trop épais
 
Les orteils
 
Pas pareils
 
J'ai le cœur
 
En largeur
 
Les poumons
 
Tout en long
 
L'occiput
 
Qui chahute
 
J'ai les coudes
 
Qui s'dessoudent
 
J'ai les seins
 
Sous l'bassin
 
Et l'bassin
 
Qu'est pas sain
 

Avec un' charmant' demoiselle
 
Je devais m'marier par amour.
 
Mais un soir comm' j'étais près d'elle,
 
En train de lui faire la cour,
 
Me voyant troublé, ell' me dit :
 
- Qu'avez vous ? moi j'lui répondis :
 

J'ai la rate
 
Qui s'dilate
 
J'ai le foie
 
Qu'est pas droit
 
J'ai le ventre
 
Qui se rentre
 
J'ai l'pylore
 
Qui s'colore
 
J'ai l'gésier [gosier]
 
Anémié
 
L'estomac
 
Bien trop bas
 
Et les côtes
 
Bien trop hautes
 
J'ai les hanches
 
Qui s'démanchent
 
L'épigastre
 
Qui s'encastre
 
L'abdomen
 
Qui s'démène
 
J'ai l'thorax
 
Qui s'désaxe
 
La poitrine
 
Qui s'débine
 
Les épaules
 
Qui se frôlent
 
J'ai les reins
 
Bien trop fins
 
Les boyaux
 
Bien trop gros
 
J'ai l'sternum
 
Qui s'dégomme
 
Et l'sacrum
 
C'est tout comme
 
J'ai l'nombril
 
Tout en vrille
 
Et l'coccyx
 
Qui s'dévisse
 
Et puis j'ai
 
Ajouté
 
Voyez-vous
 
C'n'est pas tout
 
J'ai les g'noux
 
Qui sont mous
 
J'ai l'fémur
 
Qu'est trop dur
 
J'ai les cuisses
 
Qui s'raidissent
 
Les guiboles
 
Qui flageolent
 
J'ai les ch'villes
 
Qui s'tortillent
 
Les rotules
 
Qui ondulent
 
Les tibias
 
Raplapla
 
Les mollets
 
Trop épais
 
Les orteils
 
Pas pareils
 
J'ai le cœur
 
En largeur
 
Les poumons
 
Tout en long
 
L'occiput
 
Qui chahute
 
J'ai les coudes
 
Qui s'dessoudent
 
J'ai les seins
 
Sous l'bassin
 
Et l'bassin
 
Qu'est pas sain
 
En plus d'ça
 
J'vous l'cach' pas
 
J'ai aussi
 
Quel souci !
 
La luette
 
Trop fluette
 
L'oesophage
 
Qui surnage
 
Les gencives
 
Qui dérivent
 
J'ai l'palais
 
Qu'est pas laid
 
Mais les dents
 
C'est navrant
 
J'ai les p'tites
 
Qui s'irritent
 
Et les grosses
 
Qui s'déchaussent
 
Les canines
 
S'ratatinent
 
Les molaires
 
S'font la paire
 
Dans les yeux
 
C'est pas mieux
 
J'ai le droit
 
Qu'est pas droit
 
Et le gauche
 
Qu'est bien moche
 
J'ai les cils
 
Qui s'défilent
 
Les sourcils
 
Qui s'épilent
 
J'ai l'menton
 
Qu'est trop long
 
Les artères
 
Trop pépères
 
J'ai le nez
 
Tout bouché
 
L'trou du cou
 
Qui s'découd
 
Et du coup
 
Voyez-vous
 
J'suis gêné
 
Pour parler
 
C'est vexant
 
Car maint'nant
 
J'suis forcé
 
D'm'arrêter.




A pluche !

Siam


samedi 24 juin 2017

La douceur des roses...

Enfin la Belgique a retrouvé ses températures habituelles, c'est si gai ce vent rafraîchissant et les petits nuages qui vont avec, bon d'accord la pluie est annoncée pour mardi prochain et elle est vivement attendue, on en arriverait presque à lui dérouler le tapis rouge...

Ce matin, direction le jardin dès 5h00 toute ragaillardie par les températures clémentes, arrosages utiles aux nouvelles plantes et rosiers et ensuite taille des non remontants.  Dans la foulée petite coupe d'été aux autres spécimens, nettoyage du sol et les heures passent vite pour finir par se retrouver à l'heure du repas de midi.  
Allez j'ai ma dose, douche et repos cette fois, la suite sera pour demain !

Lorsque le jardin est tout propre c'est gai de faire des photos, tout est nickel et finalement les roses valaient la peine d'être photographiées car les tons sont soit surprenants de douceur, soit rayonnants dans les gammes de coloris.

 André le Nôtre
 Ballerina
 Rose inconnue (livrée pour Dames de Chenonceau), 
un joli rose bingale et des étamines roses
 Maid Marion
 Christopher Marlowe
 Jean Cocteau
 Lavender dream
 Acropolis
 Denise Grey
 Isarperle
Jacques Cartier
 Paul Neyron
 Walferdange
 The Lark ascending
 Queen of hearts
 Maurice Utrillo
 Délicieuse gourmandise
 Peach nature
 Jens Munck
 Kew gardens
 Summer song
 Lichfield angel
 Lady of Shalott
 Cinco de Mayo
 Gamma
St Swithun 
 Lavender Pinocchio
et n'oublions pas.... l'am criquet)

Le second volet "la douceur des fleurs" suivra assez vite cet article.

A pluche !


Siam