samedi 25 mars 2017

Une ballade de printemps à la campagne

Une journée de printemps ensoleillée cela se fête.

Pour d'aucun se sera le jardinage, pour un autre la lecture dans un bon transat, pour certains l'occasion du premier BBQ entre copains, mais surtout n'allez pas me parler de nettoyage ou de repassage ! une journée pareille, même un tantinet venteuse, il ne faut pas la louper.

Pour moi ce fut promenade dans un coin où j'aime aller flâner, le vieux Canal de Ronquières avec ses péniches tantôt belles, tantôt délabrées.... le coin est en fleurs et c'est l'occasion d'en profiter.

Je vous saoulerai probablement avec les 33 photos qui vont suivre et pourtant c'est un tri sur les 115 clichés que j'ai capté.  Allez en route pour la balade et cette fois les commentaires sont totalement superflus !

A pluche !


Siam





































vendredi 24 mars 2017

Enfin, le printemps

Après vous avoir présenté les hellébores me revoici avec d'autres clichés de fleurs et de plantes qui annoncent encore bien timidement l'arrivée du printemps. Avec un bon pull (surtout le matin !) jardiner devient un plaisir et les chats m'accompagnent à leur manière toujours à la course poursuite, certains pauvres crocus se voient écrasés l'un après l'autre et les muscaris résistent mais ce n'est qu'une question de temps. 

Au patio le Piéris est en fleurs, à l'automne il offrait des pointes rousses qui se sont transformées en fleurs blanches, je le trouve vigoureux et probablement qu'il sera enlevé de son pot à l'automne pour être installé au jardin, près de lui le bel hydrangea Magical Coral débourre son feuillage (je lui ai déjà mis de l'Alun pour qu'il garde ses belles tonalités bleu/mauve) et le beau festuca glauca "Intense Blue" qui entre dans sa 3ème année semble mieux réussir en pot qu'en terre question prestance et tenue de coloris.


Quelques crocus "Spring Beauty", tout  mini mini....


La belle pulsatille rubis qui élargi ses fleurs au fil du temps qui passe


J'aime la douceur du myosotis, celui ci est fraichement planté,  un autre en terre depuis plusieurs années commence à peine à fleurir


Les narcisses s'ouvriront bientôt !


La belle Viola conquière du terrain chaque année, il faut savoir la maîtriser mais c'est un excellent couvre-sol, plutôt pour la mi-ombre.


J'aime beaucoup la Pulmonaria Majestee, la fleurs est douce avec ses tons parme/rose et le feuillage reste attractif tout au long de l'année, une plante particulièrement appréciée des araignées qui s'y cachent tout au long de la saison


La belle spirée japonaise "Magic carpet" offre plutôt des tons d'automne pour sa période printanière, en été le feuillage verdira et la floraison faite de minuscules inflorescences rose foncé assurera un tout autre spectacle


Le fond du jardin est envahi de cette euphorbe des bois (Euphorba amygdaloides var. robbiae) au ton vert tilleul et à la floraison vert chartreux.  Je n'arrête pas de supprimer les jeunes pousses, non que la prolifération me soit désagréable mais elle a tendance à étouffer ce qui l'entoure.


Le Sambucus "Black Lace" annonce l'arrivée de son magnifique feuillage de ton prune, l'ayant un peu trop taillé l'an dernier je vais le laisser se développer car je ne voudrais ni le perdre ni amputer sa forme alanguie.


Le géranium le plus valorisant du jardin est de retour "Dreamland", son feuillage est magnifique et la floraison ininterrompue du printemps à la fin de l'automne, ses belles fleurs rose clair ont le chic pour animer un coin un peu sombre du jardin, il réussit aussi très bien en terre glaise.


Entre les rosiers "YVA" (ou Yves Rocher) et "LADY OF SHALLOT" j'ai installé l'an dernier un groupe de trois heuchères


voici "Caramel"



"Sweet Tea"



et "Gloire d'Orléans" (ce ton vert/bleu quelle merveille !)


Le rosier "Geoff Hamilton" est en pleine floraison rouille



tout comme "Fragonard" d'ailleurs...


Les tulipes se font attendre



D'un simple tout petit godet de Nigelles de Damas bleue planté à l'automne dernier me voici avec une touffe imposante qui promet floraisons !  Je vais toutefois la diviser sans tarder avant de voir l'endroit envahi de la belle.


Une boule de sedum, bien agréable à contempler (allez savoir pourquoi elle me fait toujours penser à un coussin de mariage !!??)


L'hémérocalle "Aztec" prend doucement ses marques, ni trop ni trop peu, cette plante est apte à maintenir son espace sans étouffer les plantes voisines



Enfin le crocosmia "Carmen Brillant" est exactement le contraire de la plante précédente, il faut sans cesse apporter quelques coups de bêche pour maintenir son développement et je vous avoue que j'apprécie tout autant la fleur fanée que fleurie.



En cette période de l'année la terre noire est bien présente, dans un mois elle disparaîtra sous les feuillages et floraisons et finalement je me dis que j'ai encore de l'espace à combler avec toutes ces plantes qu'il me faudra bientôt diviser.









Je vous souhaite un bon week-end, le mien se passera au jardin, à diviser, relever les endroits vides et griffonner ces copions que de toute façon je suivrai en diagonale, comme toujours.

A pluche !


Siam